Les solutions pour trouver un emploi rapidement

Entretien d'embauche
Le marché du travail connait une saturation intrigante. Alors que les diplômés souffrent du chômage, les entreprises ont elles aussi du mal à élargir leurs effectifs. Résultat : des postes intéressants restent inoccupés attendant des candidats qui maîtrisent les techniques de recherche d’un travail. Dans cet article, nous vous proposons quelques conseils pour vous aider à faire décoller votre carrière.

Élargissez votre champ de recherche

Ce n’est pas parce que vous avez fait une école de commerce que vous ne pouvez pas occuper un poste en marketing ou en technologies de l’information. De nombreuses personnes ont du mal à trouver un travail parce qu’elles ont une vision très restreinte. Ici, nous ne parlons même pas de la reconversion professionnelle mais d’envisager votre avenir avec ouverture d’esprit. Par exemple, un diplômé en communication se dirigera les yeux fermés vers une profession généraliste dans ce domaine.

Cependant, les entreprises sont à la recherche d’employés avec des connaissances spécifiques en phase avec les exigences du marché. Vous aurez peut-être du mal à trouver un job de chargé de communication mais il vous sera plus facile d’en dérocher un dans le domaine du Community management. Ce ne sont pas vos compétences et vos diplômés qui doivent vous guider. La demande dans un secteur donné est un critère qu’il ne faut pas prendre à la légère. Aujourd’hui, le grand boom des réseaux sociaux a donné naissance à de nouvelles fonctions qui doivent être remplies.

Rares sont les écoles qui proposent un apprentissage spécifique du monde du digital. L’expérience l’emporte souvent sur les acquis théoriques. Si vous gérez vos pages de réseaux sociaux avec brio, vous pouvez mettre vos diplômes de côté et compter sur cet atout pour construire une carrière pour le moins prometteuse : une démarche qu’on retrouve souvent dans les « village de l’emploi avis ». Les formés issus de cet établissement partagent leur parcours réussi notamment grâce à une vision plus large.

Pensez à la formation professionnelle

La formation professionnelle est un moyen efficace pour augmenter vos chances de vous faire embaucher par des agences et entreprises bénéficiant d’une grande réputation. Cependant, pour tirer le meilleur profit possible de ce parcours d’apprentissage, il faut choisir un organisme hautement qualifié. Nous pouvons en citer « Le village de l’emploi » : un établissement qui a pu évincer ses rivaux grâce à ses 20 années d’expérience et ses 5420 lauréats qui ont tous trouvé un travail à responsabilité dès la fin de leur cycle. La raison de ce succès est l’environnement exclusif qui a été créé et qui a permis de mettre en contact employeurs et futurs employés.

En effet, les formateurs ne sont autres que des chefs d’entreprises qui comprennent l’importance d’un accompagnement sur mesure pour avoir des profils complets et parfaitement adaptés aux postes inoccupés. Ils accompagnent les adhérents dès le début de leur formation et les encadrent au cours d’ateliers fondés sur la simulation de situations professionnelles réelles. Les formés apprennent alors, non pas de professeurs complètement éloignés de l’univers entrepreneurial, mais de sujets immergés dans ce monde où la pratique l’emporte sur la théorie.

Dans cet établissement, on enseigne aux adhérents comment utiliser les technologies les plus récentes pour résoudre les problématiques les plus complexes. Cette compétence leur permet d’occuper des fonctions managériales et de diriger une équipe conformément à l’idéologie de l’entreprise. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce profil de candidat ne risque pas de rester au chômage. Les entreprises s’arrachent ces postulants qui sont en mesure d’apporter une plus-value à la structure où ils sont embauchés.

Sélectionnez soigneusement les entreprises cibles

Les métiers qui vous intéressent semblent être présents dans un grand nombre d’entreprises partout en France et même à l’étranger. Votre objectif perd de sa validité si vous êtes prêts à intégrer n’importe quelle structure. Dans l’univers professionnel, tout comme l’univers privé, les personnes désespérées n’ont rien d’attrayant. Si le recruteur ressent, à travers votre dossier de candidature, que vous êtes en train de baisser vos exigences pour dérocher un emploi, il risque d’écarter votre demande. Les entreprises sont en quête de candidats confiants qui connaissent leur propre valeur et non de postulants perdus prêts à se résigner à accepter un poste en deçà de leur niveau actuel.

Ainsi, nous vous recommandons de ne pas penser à votre travail comme un gagne-pain mais comme un moyen de vous épanouir et de mettre vos compétences au service d’un but qui profite au plus grand nombre. Sélectionnez alors des entreprises qui vous intéressent réellement et rassemblez des informations sur leurs produits, services, plans marketing, stratégies managériales… Ces éléments vous aideront à personnaliser votre CV et lettre motivation et à captiver l’attention du recruteur une fois qu’il accepte de vous accorder un entretien. Indentiez vos besoins et les sacrifices que vous êtes prêts à faire. Sous quelles conditions seriez-vous capable de déménager pour un travail ? Quelle plage horaire vous refuserez catégoriquement quel que soit le salaire proposé ?

Faites-vous aider pour la création de votre CV

La rédaction d’un CV est soumise à des règles rigoureuses. Beaucoup de jeunes pensent que leurs talents littéraires suffisent pour réussir cet écrit. Faux ! Des normes strictes doivent être respectées dans leurs moindres détails pour susciter l’intérêt et la curiosité du recruteur. Nous allons donc essayer d’en évoquer quelques-unes. Par exemple, le curriculum vitae ne doit pas dépasser une page. L’usage de nombreuses polices et couleurs n’est pas une manière de soigner la présentation de ce document mais la voie assurée pour brouiller le lecteur et lui témoigner de votre manque de professionnalisme.

Du point de vue contenu, vous devez indiquer les diplômes, expériences et stages qui collent à l’offre. N’hésitez donc pas à écarter les éléments d’informations qui n’ont aucun rapport avec le poste escompté. Nous vous rappelons aussi que toutes les informations doivent être indiquées sous forme de tirets. Laissez la rédaction, à proprement parler, à la lettre de candidature. Si vous ne vous sentez pas capable de créer un CV conforme à ces recommandations, faites-vous aider par des experts.

Travaillez consciencieusement votre communication interpersonnelle pour l’entretien d’embauche

Comme vous le savez surement, la communication ne repose pas uniquement sur la parole. Elle implique aussi le non-verbal qui, aux yeux du recruteur, peut s’avérer plus convaincant. En effet, si votre discours tente de véhiculer une image confiante et que votre gestuelle montre le contraire, vous perdrez toute crédibilité. Du point de vue de la posture, vous devez par exemple vous tenir droit, sans croiser les jambes ni les bras. Utilisez vos mains lorsque vous discutez avec votre interlocuteur mais ne basculez pas dans l’excès. Un dialogue soutenu par une mimique gestuelle peut témoigner d’un charisme certain si le sujet maitrise l’art de la modération. Exercez-vous suffisamment avant de passer à l’entretien pour acquérir une certaine aisance fort appréciée par les recruteurs. Pour finir, parlez lentement à un rythme facile à suivre pour vous connecter à la personne chargée de vous évaluer>.