Accompagner un jeune dans son parcours vers l’emploi : l’appel à projet

Accompagner un jeune

Publié le : 24 janvier 20193 mins de lecture

Le parrainage est une procédure des plus efficaces pour aider un jeune ou un demandeur d’emploi à trouver un emploi. Découvrez dans cet article l’essentiel à connaitre sur ce dispositif.

Quel est le but de cette procédure ?

Le parrain va donc jouer le rôle de médiateur en partageant ses expériences, donnant des conseils, enseignant les méthodes de recherche, mais aussi en partageant avec son filleul son réseau professionnel ou personnel. Par conséquent, il favorisera les liens entre les éventuels recruteurs et le filleul.

Qui sont les publics bénéficiaires du parrainage ?

L’accompagnement pour une insertion professionnelle s’adresse aux jeunes, mais aussi aux adultes qui ont des difficultés dans leur accès ou leur retour à l’emploi. Ces difficultés doivent cependant être justifiées afin de bénéficier d’une telle démarche. Il peut par exemple s’agir de la situation sociale, la région d’origine, le niveau de qualification faible ou l’absence d’un réseau professionnel.

Les publics cibles de ce programme sont notamment :

  • Les jeunes ayant moins de 26 ans rencontrant une difficulté pour l’insertion professionnelle
  • Les chômeurs avec une faible qualification ou expérience
  • Les personnes handicapées
  • Les adultes en insertion bénéficiant du RSA, les chômeurs de longue durée
  • Les seniors désirant trouver un travail

Le parrainage, comment ça marche ?

C’est un outil d’insertion professionnelle efficace surtout pour ceux qui ont d’énormes difficultés à trouver un emploi adapté à ses qualifications. Ce dispositif national est donc piloté et financé par les services de l’État en charge de l’emploi ou le DIRECCTE.

Le parrainage est une sorte d’engagements réciproques entre le parrain et le jeune parrainé. Les parrains sont des professionnels de tous horizons notamment des chefs d’entreprise, des employés, des cadres ou des techniciens, etc. Il peut également d’agir d’un retraité qui souhaite partager ses expériences avec un jeune en difficulté. L’accompagnement peut s’étendre de 2 à 6 mois toutefois, il peut être prolongé en fonction de l’évolution de la situation.

Plan du site