Trois défauts qui peuvent vous faire perdre un entretien

Publié le : 05 décembre 20226 mins de lecture

Lors d’un entretien d’embauche, le recruteur n’hésite pas à vous poser une question courante sur vos défauts. L’objectif d’un recruteur dans ce scénario est de déterminer si votre personnalité correspond spécifiquement aux valeurs de l’entreprise. Toutefois, soyez très attentif, car il suffit de citer trois défauts inutiles et vous allez perdre un entretien.

Citer ses défauts, est-ce vraiment nécessaire ?

Un défaut de caractère ou de personnalité est un défaut qui peut avoir des effets négatifs. Par exemple, un commercial timide aurait un défaut grave. Par conséquent, pour faire valoir votre point de vue, vous devez vous présenter sous le meilleur jour possible et mettre l’accent sur les défauts qui pourraient être interprétés comme des signes de qualité lors d’un entretien. Favorisez vos valeurs comportementales appelées par ailleurs soft skills, qui peuvent être aménagées au poste à pourvoir. Ajustez à ce qu’ils ne sont pas devenus des blocages ou des freins pour le développement de l’entreprise. Effectivement, un recruteur n’est pas en mesure de vous apprécier directement, mais il est capable d’évaluer votre aptitude à mener une discussion et sauter sur des sujets quelquefois déstabilisants. Afin de réussir son entretien, il est primordial de bien choisir les défauts à dévoiler. De ce fait, il faut confirmer que vos qualifications appropriées et votre comportement dans un milieu professionnel seront instantanément liés aux recruteurs. Êtes-vous à court d’idées pour les défauts en entretien d’embauche ?

Deux défauts à éviter lors d’un entretien d’embauche

Parmi les défauts en entretien à contourner, vous pourriez dire que votre principal défaut est que vous êtes perfectionniste. Les enrôleurs n’apprécient pas certainement ce genre de défaut. Évitez également de dire même avec franchise que vous êtes méticuleux et pire encore, de dire que vous êtes difficile à vivre, sur le plan personnel que social. De toute évidence, dire que vous êtes perfectionniste est le défaut parfait si vous voulez perdre un entretien d’embauche. Vous allez mettre le recruteur immédiatement dans un état de frustration, car il pense qu’il n’aura pas peut-être assez d’argent pour une telle perfection. En fait, il n’a aucun intérêt à continuer à parler avec le candidat. Autre défaut à ne pas dire, si vous avez l’impression de manquer de confiance en vous. N’oubliez pas qu’une des questions cruciales de l’entretien pour le responsable du recrutement est la suivante : « Ce postulant peut-il s’adapter avec mon équipe ? “Et si vous indiquez un manque de confiance en vous comme défaut, le recruteur aura sans doute du mal à valoriser votre candidature. En réalité, personne ne veut travailler avec quelqu’un qui manque de confiance en lui, car, dans la vie de tous les jours, de telles personnes sont des cauchemars de management. Source des erreurs sur des erreurs. Par conséquent, plus vous perdez confiance en vous, surtout ne l’avoue pas.

Un défaut de plus que vous ne devez pas dévoiler

Certainement, on n’arrive pas toujours à devancer les questions d’un recruteur. Mais, une chose est sûre et ne surprend plus, c’est la question sur des qualités et les trois défauts entretien. En conséquence, il faut s’y préparer afin d’éviter l’échec en entretien. Vous devez accorder les défauts à dévoiler en fonction du poste ambitionné. Si vous quêtez pour un emploi commercial et dit au recruteur de votre timidité, cela posera incontestablement un problème. Au contraire, pour un travail de concepteur de logiciel, cela ne pose pas trop de problèmes et peut-être vue comme une qualité lors d’un entretien. Vous devez savoir que le recruteur n’est pas un robot, il sait que vous n’êtes pas parfait comme tout le monde. Ce sera pour vous une occasion de montrer votre honnêteté, en lui disant que vous vous rendiez compte d’un défaut, et que vous avez l’envie de le rectifier. Cependant, il faut éviter à tout prix d’avouer les défauts liés à l’agencement professionnel, car ces défauts-ci sont intolérables. Ils ont des effets négatifs directs sur le bon déroulement de l’entreprise et les corrélations avec les collaborateurs. À titre d’exemple, dire que vous n’êtes pas un bon organisateur incite le recruteur à réfléchir que vous ne serez pas en mesure d’administrer les priorités de l’entreprise ni de soutenir les dates butoirs.

Plan du site